fbpx
Uncategorized

Augmentation mammaire à Genève ? Qui choisir ?

By juin 9, 2019 No Comments

La chirurgie esthétique mammaire permet l’amélioration ou la correction permanente des défauts de forme et de volume des seins. Un sein petit ou trop grand, tombant et flasque, asymétrique ou affecté d’un état pathologique sont les tableaux cliniques classiques pour lesquels le patient a besoin de l’aide du chirurgien plasticien.

L’influence positive de ce type de chirurgie sur la perception de soi contribue également à augmenter l’estime de soi des femmes opérées.

De plus, comme dans le cas de seins très volumineux, ces opérations permettent de corriger et d’éliminer les problèmes fonctionnels tels que les douleurs au cou, au dos et aux épaules, aidant à améliorer la posture et permettant d’effectuer une série d’activités postopératoires qui avant l’opération étaient fatigantes.

Questions sur l’augmentation mammaire ?

  • Après l’augmentation mammaire, pouvez-vous sentir les prothèses ?

L’implant mammaire est inséré derrière la glande mammaire ou derrière le muscle pectoral en fonction des caractéristiques spécifiques de la patiente. La prothèse est généralement recouverte d’une manière telle qu’elle ne peut pas être sentie. Cependant, il faut se rappeler que le tissu glandulaire (tissu mammaire) est principalement composé de graisse. La preuve en est que lorsqu’une femme augmente ou diminue de poids, elle est témoin de la croissance ou de la diminution du volume des seins. Par conséquent, si le patient devait perdre du poids de manière drastique après l’ajout de la mastoplastie, la prothèse aura une mauvaise couverture et pourra donc être ressentie au toucher. Le conseil est d’aborder l’opération avec le poids de forme désiré.

  • Est-il vrai que les implants mammaires ont tendance à être froids ?

Tout dispositif médical inséré dans le corps comme implant mammaire devra nécessairement avoir la même température que le corps lui-même. Les implants mammaires ont la même température corporelle, et plus précisément la même température que les seins sans implants. Il ya des zones du corps qui ont naturellement tendance à avoir une température différente et cela est dû à l’exposition différente de la même à l’extérieur. L’exemple le plus classique est le nez. Lorsque les températures sont froides, le nez, étant plus exposé que les yeux, par exemple, sera nécessairement plus froid. Il en va de même pour le sein. Une très petite poitrine est toujours adhérente au corps et par conséquent « plus abritée ». Un sein plus grand (avec ou sans prothèse) aura une plus grande exposition à l’extérieur et par conséquent il sera possible que, lorsque les températures extérieures sont basses, il soit moins chaud que le reste du corps.

En savoir plus : http://www.aesthetics-ge.ch/fr/traitements/chirurgie-des-seins/augmentation-mammaire/

 

 

Leave a Reply

Une question ?