CONSTITUEZ UN CAPITAL COMPLEMENTAIRE POUR UNE RETRAITE ACTIVE

FEntre érosion des rentes AVS et baisse des taux de conversion LPP, les revenus « promis » pour la retraite ne cessent de diminuer avec le temps. Ce mouvement est tel qu’on peut se demander s’ils les 1er et 2èmes piliers (AVS et LPP) fourniront des revenus suffisants après 64 ou 65 ans.

Pour les travailleurs salariés ou pour les indépendants, constituer un complément de retraite est donc devenu une nécessité. Le 3ème pilier A est l’outil par excellence qui permet de compléter les deux premiers piliers et de constituer un capital retraite complémentaire. C’est devenu un « Must » pour les personne travaillant et affiliées au deuxième pilier ou pour les indépendants non affiliées à la LPP. Il permet de réaliser de sérieuses économies d’impôts et de préparer sa retraite.

En effet, le troisième pilier Lié est l’outil individuel complémentaire mis en place par la confédération pour compléter le 1er pilier, destiné au maintien du minimum vital, et le deuxième pilier dont le but est de maintenir le niveau de vie antérieur et organisé par l’employeur.

On le dit « Lié » car il est soumis à des règles particulières et strictes. Ainsi il ne peut être souscrit par une personne que pour elle car il ne s’agit pas de constituer une épargne pour un enfant ou pour acheter un bateau, mais pour compléter sa propre retraite.


De plus les retraits ont possibles à certaines conditions :

• Quitter la Suisse,
• S’établir en tant qu’indépendant ou changer d’activité indépendante,
• Utiliser le capital pour l’achat de sa résidence principal ou pour le remboursement d’une hypothèque également liée à sa résidence principale,
• Et bien sûr lors de la retraite ou 5 ans avant.

Seules les personnes ayant une activité lucrative peuvent souscrire un 3ème pilier A et les primes sont limitées :

• Une personne salariée pourra souscrire un 3a jusqu’au montant de CHF 6’826/an au maximum
• Un indépendant non affilié à la LPP pourra le faire jusqu’au montant maximum de CHF 34’128.

En contrepartie, la confédération accorde une défiscalisation complète des primes versées au titre du 3ème pilier libre et c’est là le grand avantage de ce dispositif : Constituer un capital retraite complémentaire en bénéficiant d’un abattement fiscal !

L‘économie d’impôt ainsi réaliser varie usuellement entre 25% et 30% de la prime versée ce qui peut être vu comme un gain de rendement considérable.

Durant la période de versement le capital n’est pas taxé sur la fortune et les gains des placements ne sont pas imposables, par contre lors du retrait (rachat) le capital est taxé comme un revenu mais séparément des autres revenus et à un taux très allégé.

Il existe sur le marché de nombreuses solutions pour bénéficier d’un troisième pilier : solutions bancaires, en assurances, avec placements classiques et garantis ou basés sur des fonds de placements, …

Pour y voir plus clair sur les offres du marché, pour choisir judicieusement votre solution et pour sélectionner la compagnie d’assurances ou la banque, faites-vous conseiller par un courtier professionnel et demandez des offres comparatives

Nous répondons à vos questions

  • Assurances vie
  • Solutions bancaires
  • 3ème pilier et fiscalité
  • Capitalisation classique
  • Prévoyance et fonds de placement
  • Capitaux garantis
  • Couverture des risques

Nos services

  • Analyse de vos besoins
  • Recherche de solutions sur-mesure
  • Comparatif des offres
  • Aide à la décision
  • Gestion des contrats
  • Suivi et assistance

Contactez nous !




de 8h à 12hde 12h à 14hde 14h à 17hde 17h à 19h